Mois de la prévention de la fraude : les autorités en valeurs mobilières du Canada invitent les investisseurs à faire des vérifications

Pour diffusion immédiate ACVM

Calgary – Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) ont lancé une campagne numérique à l’occasion du Mois de la prévention de la fraude, en mars, pour rappeler aux investisseurs canadiens de se donner une vue d’ensemble avant de décider de faire un investissement. La campagne bilingue les invite à utiliser l’information et les outils impartiaux à leur disposition sur le site Web des ACVM pour s’assurer qu’un investissement leur convient et éviter la fraude. 

« Nous voulons aider les investisseurs à acquérir les connaissances et la confiance nécessaires pour prendre des décisions d’investissement éclairées », a déclaré Louis Morisset, président des ACVM et président-directeur général de l’Autorité des marchés financiers. « Les cas de fraude sont en hausse, et le meilleur moyen de se protéger est de bien connaître les questions financières et de se renseigner sur chaque occasion d’investissement rencontrée. »

Au fil d’une série d’initiatives lancées partout au pays, les membres des ACVM soulignent également l’importance d’effectuer des recherches préalables sur les placements, de vérifier l’inscription dans le Moteur de recherche national de renseignements sur l’inscription et de se familiariser avec les signaux d’alarme d’une fraude avant d’investir leur argent.

Colombie-Britannique : La British Columbia Securities Commission (BCSC) a lancé une campagne de publicité multimédia sur les occasions de placement frauduleux offertes sur les médias sociaux. Cette campagne s’adressant aux millénariaux mise notamment sur des annonces à la télévision, à la radio, dans des balados, sur les médias sociaux, et sur de la publicité extérieure. Elle dépeint la réaction émotionnelle que crée le syndrome FOMO (en anglais, Fear of Missing Out), ou anxiété de ratage. Elle rappelle également aux Britanno-Colombiens de faire des vérifications pour se protéger contre la fraude et les mène vers une page d’accueil remodelée au bcsc.bc.ca .

Alberta : L’Alberta Securities Commission (ASC) a lancé une campagne de publicité multimédia intitulée « Take Some Time » qui s’adresse aux Albertains de 18 à 30 ans. Des statistiques* récentes révèlent une augmentation de l’incidence de la fraude dans ce groupe d’âge. Parallèlement, la hausse des taux de chômage, des fraudes liées à la pandémie et du temps passé en ligne a accentué la vulnérabilité des jeunes Albertains à la fraude à l’investissement. La campagne comporte notamment un générateur d’excuses, outil éducatif amusant qui donne des excuses cocasses leur permettant de prendre du recul (#takesometime) et de faire des recherches à l’aide des outils et ressources disponibles àcheckfirst.ca/takesometime . Des discussions en direct sur Facebook sont organisées tout au long du mois, et une série de messages et de publicités numériques inspirés des années 90 viennent appuyer et promouvoir la campagne tout en fournissant de l’information et des faits importants. L’ASC anime en outre des présentations virtuelles sur la sensibilisation à la fraude dans des bibliothèques de Calgary et d’Edmonton, de même qu’au Southern Alberta Institute of Technology.

Saskatchewan : Ces derniers mois, la Saskatchewan a constaté une augmentation des occasions de placement frauduleux liées à la cryptomonnaie. Les fraudeurs ont recours à différentes techniques, telles que des publicités accrocheuses promettant des rendements élevés aux 50 ans et plus qui cherchent à faire grossir leur revenu en vue de la retraite. La Financial and Consumer Affairs Authority of Saskatchewan (FCAA) a créé une campagne de prévention de la fraude afin de sensibiliser la population aux fraudeurs qui attirent les investisseurs dans des stratagèmes de cryptomonnaie pour s’enrichir rapidement. La FCAA utilisera les médias sociaux, des annonces dans Google, des vidéos sur YouTube et des articles dans des journaux locaux pour expliquer les différents types de fraude et les façons de la déceler.

Elle participe également à la campagne de prévention de la fraude du Centre antifraude du Canada et publiera une série de messages sur les médias sociaux qui renseigneront les investisseurs sur la façon d’en déceler les signes et ainsi leur apprendre à s’en prémunir.

Manitoba : La Commission des valeurs mobilières du Manitoba (CVMM) animera un direct Facebook gratuit sur le thème « Protect Your Family from Fraud » (protégez votre famille contre la fraude) le jeudi 18 mars à midi, qui portera sur la prévention de la fraude. Dans le cadre de son programme FinancesAvisées Manitoba, des experts de la CVMM et des membres du corps policier de Winnipeg tiendront une présentation spéciale sur les façons de reconnaître et d’éviter la fraude financière sous toutes ses formes, et dévoileront les données les plus récentes sur les escroqueries ciblant actuellement les Canadiens, de même que sur la fraude liée à la COVID-19 et à la cryptomonnaie. En outre, tout au long du mois, la CVMM fera la promotion active de messages de prévention de la fraude et de sensibilisation sur les médias sociaux et sur son site Web FinancesAvisées Manitoba .

Ontario : La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO) fait la promotion de ses ressources numériques sur la sensibilisation des investisseurs, dont GérezMieuxVotreArgent et Vos questions en matière d’investissement, nos réponses claires , et présente des activités de sensibilisation et à vocation pédagogique pour aider les Ontariens à prendre des décisions financières réfléchies :

  • Le 10 mars 2021, la CVMO animera par téléphone une séance de discussion ouverte dans l’ensemble de la province sur les façons de reconnaître et d’éviter les fraudes et escroqueries liées à la pandémie. Inscription gratuite (page en anglais) .  
  • Le 22 mars 2021, la CVMO tiendra sur Twitter une séance de clavardage sur la prévention de la fraude financière regroupant des représentants de la police, d’organismes de réglementation partenaires et d’organismes communautaires et sectoriels. Les Ontariens sont invités à suivre @smarter_money et à utiliser les mots clics #FraudChat and #FPM2021 pour y participer.
  • La CVMO tiendra divers événements virtuels dans le cadre de son programme de sensibilisation« Événements communautaires de la CVMO », qui a pour objectif de vulgariser l’important mandat réglementaire de la CVMO. Les participants apprendront comment reconnaître les signaux d’alerte de la fraude à l’investissement et pourront poser des questions au personnel de la CVMO. Trouver un événement
  • La CVMO publiera de nouvelles éditions de son populaire bulletin Investor News (en anglais seulement) pour aider les Ontariens à se tenir informés des dernières initiatives à l’intention des investisseurs, questions abordées, ressources pédagogiques, dates importantes et mises en garde aux investisseurs. S’inscrire dès maintenant (en anglais seulement).

Québec : L’Autorité des marchés financiers (l’Autorité) proposera, tout au long du mois, un éventail d’activités de sensibilisation :

  • Cinq webinaires, dont l’un offert à 50 membres du Service de police de la Ville de Montréal.
  • Un bulletin consacré à la prévention de la fraude.
  • Quatre nouvelles vidéos mettant en vedette des membres du personnel de l’Autorité responsables de l’application de la loi et du service à la clientèle qui expliquent leur rôle et invitent les investisseurs à s’informer auprès de l’Autorité en cas de doute.
  • Une nouvelle section sur le Web et des messages sur les médias sociaux mettant les investisseurs en garde contre les risques que comporte l’investissement autonome pour une personne n’ayant pas les connaissances nécessaires ni le temps de faire les analyses et le suivi adéquats.

Les investisseurs seront dirigés vers une  page d’accueil consacrée aux mesures à prendre pour éviter la fraude, ainsi qu’aux outils de sensibilisation et aux services d’aide de l’Autorité.

Tout au long de l’année, l’Autorité affichera des mises en garde à l’intention des investisseurs et lancera de nouveaux outils novateurs de prévention de la fraude en vue de les aider à reconnaître les signaux d’alerte d’une fraude financière. 

Nouveau-Brunswick : La Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) offrira des ressources permettant aux Néo-Brunswickois de mieux reconnaître les signaux d’alerte d’une fraude, plus particulièrement de comprendre les risques inhérents aux prêts hypothécaires privés. En outre, elle ira à leur rencontre en ligne pour leur communiquer de l’information visant à les sensibiliser à la fraude et à l’éviter. Voici certaines des activités prévues à l’occasion du Mois de la prévention de la fraude :

  • Une page d’accueil sur le site Web de la FCNB spécialement conçue pour présenter notamment les ressources suivantes :
    • Deux vidéos sur ce qu’il faut savoir en tant qu’emprunteur ou prêteur avant de conclure un contrat de prêt hypothécaire privé.
    • Des guides portant sur l’évaluation des risques associés aux prêts hypothécaires privés et la protection des personnes âgées contre la fraude et l’exploitation financière pendant la COVID-19.
    • Des liens pour vérifier la licence, le permis ou l’inscription des professionnels réglementés au Nouveau-Brunswick et sur la façon de signaler une fraude.
  • La communication sur les médias sociaux de conseils, de faits   et des signaux d’alarme en matière de fraude. Suivez @FCNB.ca sur Facebook et @FCNB_ sur Twitter pour obtenir les dernières nouvelles.

Nouvelle-Écosse : Tout au long du mois de mars, la Nova Scotia Securities Commission (NSSC) diffusera sur sa chaîne YouTube une nouvelle série de vidéos de prévention de la fraude présentant chacune un scénario de placement potentiellement frauduleux dans lequel on examinera les signaux d’alerte pour enseigner aux investisseurs à détecter la fraude et à s’en protéger. Parallèlement, elle publiera de l’information sur la prévention de la fraude ainsi que des conseils, des vidéos et des faits connexes sur ses comptes Twitter et LinkedIn . Elle fera par ailleurs une tournée virtuelle des écoles secondaires et universités de la province afin de parler aux étudiants de réglementation des valeurs mobilières, d’investissements et de fraude.  

Les ACVM offrent, à l’adresse https://www.autorites-valeurs-mobilieres.ca/ , des outils et des ressources conçus pour aider les Canadiens à être des investisseurs avertis. Les investisseurs peuvent suivre le compte Twitter @ACVM_Nouvelles et la page Facebook @CSA.ACVM pour se tenir informés des plus récents conseils, de l’actualité et des nouveautés les concernant.

Les ACVM sont le conseil composé des autorités provinciales et territoriales en valeurs mobilières du Canada. Elles coordonnent et harmonisent la réglementation des marchés des capitaux du Canada.

- 30 -

*Indice ACVM des investisseurs 2020

Médias : communiquez avec les personnes suivantes : 

Theresa Schroder
Alberta Securities Commission
587 830-4286
Ilana Kelemen
Autorités canadiennes en valeurs mobilières
[email protected]

 

Investisseurs : adressez-vous à votre autorité en valeurs mobilières, dont les coordonnées se trouvent ici .